10 Examples of Sexist French

Salut !

In French, we have masculine and feminine gender for nouns : « un arbre » and « une fleur ».
Also, there are nouns that can be masculine or feminine depending on whom you’re talking about : un boulanger is a man while une boulangère is a woman.

That’s pretty simple, BUT hundred of years of machismo means that how men and women are treated is often unfair.
This translates extremely well in the implied meaning of the feminine of certain nouns.
Where, to put it bluntly, those feminines are… how should I put this… yes… insults. Nice, hey?

It’s AWFUL, but it’s real and it can be embarrassing. As usual, it’s mostly sex related.

Today, I’ll show you how to avoid any embarrassing situations or misunderstandings of a dirty situation.

C’est une pute by Michael Youn, exactly on today’s topic
The wonderful commercial « Like a Girl » by Always
Joss Whedon’s speech at Equality Now

Et toi ?

Have you ever used one of these without knowing their double meaning?

Have you ever used one of these without knowing their double meaning?
Is there one you’d like to add to the list or have questions about?

And don’t worry. It is a very, very common mistake.

Gros bisous et à tout de suite dans les commentaires !

Géraldine

Join the conversation!

  • Salute Geraldine
    When I was on holiday in France a few years ago, I called someone ‘la grosse chatte’. I was so embarrassed to find out what this phrase means in French. In English if you are a ‘fat cat’ it means that you are wealthy. Fortunately, I did not say this directly to the person concerned but to my french friend who corrected me. Zut aloes!

  • J’ai utilisé “blonde” pendant mon dernier voyage en France et j’ai eu des yeux. Chez moi on dit “femme” si mariée, mais je suppose “blonde” est plus québécois. Je ne pense pas qu’il y a un problème de dire “chatte” si l’animal est juste devant soi.

  • ugh . I have to say that Spanish is much more sexist than French. that’s one of the reasons I ended my romance with Hispanic culture

  • Bonjour Geraldine, j’ai fait avant le gros erreur de dire “la chatte” en pensant un chat femelle. Hou la la, ca veut dire “pussy”! Heureusement, j’etais avec des amis! Vos videos m’apprennent beaucoup! Une recommendation-voulez vous nous bien expliquer la difference entre “apprendre” et “enseigner” parce que les gens qui parlent l’anglais, elles ont une tendance d’utiliser, “enseigner” par example, “La maitresse d’école m’a enseigne le vocabulaire en français aujourd’hui ou il est plus correcte de dire “appris” en cette phrase. Merci!

  • I found the link to your videos on Pinterest. I am enjoying learning all the cultural info conveyed in the language. I am a retired Orthophonist. I have aspired to learn French off and on for some time. I have never been able to stay in France for longer than two weeks. Can you share some of the ways your clients ha e found to stay for an extended time to better lern the language. Merci Valerie

  • Merci, Geraldine! As usual, a great video! I appreciate your addressing this important topic, as I am often struck by the inherent sexism in the French language, and I find that many French people seem to dismiss it. Of course, there are many similar sexist phrases in English, but I find that even well-educated liberally-minded French people are less willing to acknowledge this than Americans and that it’s more built into the grammatical structure of French given the gendered nouns. So the fact that it bothers you too is refreshing to me. Thanks again!

  • C’est intéressante de noter que les mêmes mots en anglais ont souvent le même double sens. “Pussy,” par example, est un mot ancien pour chat, mais aujourd’hui a la même sens d’ “une chatte.” En anglais on peut dire “pussy-cat” pour un homme ou une femme qui est gentil. “He is a real pussy-cat.” Mais on ne dit jamais “he is a pussy” parce-que c’est un insulte grave; i.e., il est comme une femme. Pourquoi direr “il est comme une femme” c’est un insulte? Parce-que nous vivons dans le passé.

  • Je viens de régarder le video “Like a Girl”…. merci pour ça. Le video m’a fait ouvrir mes yeux . Je suis une fille de 50 ans et toute fière d’être !

  • Salut, Geraldine! I read all the comments below and wondered if you could address some of the “mistakes” not addressed in the video. Everyone mentions how embarrassed they were but I want to know what the implications were. Thanks.

    • Salut Geraldine,Merci beaucoup pour ce video utilise de “sexisme”Il y a plusieres temps quand j’ai “made a mistake” et j’ai veutrai j’ai sais “le mot just!” A bientot, Jusqua Prochaine, Charlotte B.

  • Salut Géraldine
    yes, the problem of words that sound the same, but can have a quite different meaning. Here is an example of a mistake I’ve made when I wanted to introduce one person to another in French : introduire, which can translate into “to insert” or “to introduce something into ..!”
    Oh dear … yes, a sexual connotation. And yes, of course, the verb we
    should use to introduce someone is … présenter 🙂
    So .. Géraldine, your weekly guidance around the French language and culture is so helpful to us, and so important .. especially the more
    sensitive parts of the language which we wouldn’t otherwise know !
    Merci beaucoup …….

  • Salut Géraldine

    Merci pour ces videos. Il y a plusieurs des mots en anglais comme ça aussi, malheureusement. J’ai entendu quelques de mes collègues disent “Je suis si blonde” quand elles ont rendu un erreur stupide, et je n’aime pas ça du tout.

    Cependant, cette semaine je n’ai pas reçu ton email (qu’est-ce que c’est en français? – je m’excuse, je ne sais pas le mot!). Est-ce qu’il y a un problème?

    À bientôt

    • Bonjour Leah,
      Tout à fait d’accord avec toi !
      Et concernant mon email de la semaine dernière, regarde dans tes spams, il y est peut-être, hélas. 🙁

  • Très bien Géraldine
    Quel sujet mais tu as très bien nous expliqué. oui j’ai entendu ces mots malheureusement et ça me fait mal.
    Je pense pas que nous avons la même en anglais qui sont si sexiste?
    Bravo en tout cas.
    Fiona.

  • Salut Geraldine, le jour meme de ton video j’ai recu une mail de chez Rustica. Dans le newsletter j’ai noter cette phrase. “Chat, chien, une portée est-elle obligatoire ?
    Alors que votre chatte ou votre chienne a ses premières chaleurs, avez-vous déjà pensé à une prochaine gestation ?” alors est ce que en contexte c’est ok?

  • Bonjour Géraldine, merci pour la vidéo très instructive. En tant que mari et père, je fais des efforts d’éviter les termes qui suggère des sens autre que ce qu’on penserait. Pas toujours facile, surtout avec une langue étrangère, mais ta vidéo a bien éclairci quelques exemples. Encore merci!

  • Coucou Géraldine,
    Merci pour ces vidéos utiles!
    C’était ma première appearance chez Collège Paul-Bert à Evreux en 2006. J’avais au moins, 20 enfants âgés de 13 à 17 ans devant moi dans la salle de classe. Je me suis présentée en français et je leur ai dit que j’avait deux chattes. C’est à dire que mes chats étaient fémale. Mais, la classe entière a toute de suite commencé à rigoler.
    Je n’avais aucune idée que c’était si dégoutante. Mais, puisque je me suis confondue des réponses bizarres, j’ai partagé cette histoire avec une amie française. Elle m’a dit tout simplement qu’il faut utilisé le masculine sans bien m’éxpliquer la faute. Merci beaucoup pour ces explications excellentes!

  • Thanks for explaining this a lot more put downs and “pute” words in French .. The YouTube sites are enlightening as is my time viewing your lessons. Merci Geraldine! ( or should it be Geraldine, Merci?

  • I seem to remember you mentioning in a previous video the common fault made by English speakers when they translate “I am hot” as “Je suis Chaude” whereas it should be “J’ai chaude” I remember many years ago introducing a girl friend to my mother, who told her “I’m on heat!” referring to the weather. My mother turned to me & said “It looks like you’re in luck!”

  • Thank you for an excellent lesson! (again)…. I had a similar experience to one of the comments above, back in 1964 when I was a new exchange student in Avignon. My host mother asked me if I wanted more to eat and I answered “non merci, je suis pleine”….and the family exploded in laughter! I didn’t understand, of course, but it was worth the embarrassment to have a story to tell over the course of the next 50 years.

  • Salut Géraldine,

    Merci beaucoup pour une autre émission fascinante (j’espère que le mot « fascinante » n’est pas un autre exemple d’un mauvais mot contre les femmes !

    A l’époque (1978) je travaillais au Havre et après avoir mangé chez les parents d’un de mes collègues j’ai dit « je suis plein » après avoir très bien mange mais il m’a dit que la signification était que j’ai trop bu ! C’est-à-dire ivre !
    Je te souhait une bonne journée et merci encore.

    Robbo

  • Geraldine – I have a French background on my dad’s side. They either owned or worked at a Chateau near Lyon. I am a retired TV Journalist and have fun trying to translate your comments with my limited school French . (I understand some of them). I love reading all the “sexists” comments. (Is every comment about females “Sexists”)? Merci bien!

    • Bonjour Françoise,
      Lyon is very close from Grenoble. 🙂
      Comment about females (or men!) are sexist when they relate to their gender, I’d say.

  • Géraldine, thank you for sharing this with us. I almost cried when I saw the Always video. It is so beautiful! I love one of Madeleine Albright’s quotes: ‘There is a special place in hell for women who don’t help other women.’ I think that we all need to support each other. Sometimes we feel like we are living in a men’s world but it is always posibility to stand up for our female friends who were hurt and insulted.

  • Merci pour la video, Géraldine! C’est très utile et plus commun qu’on crois de commettre ses erreurs. Quand j’ai vécu à Paris, J’ai surement employé un de ces mot de manière incorrecte. Mais j’habitais avec une famille qui m’a toujours corrigé poliment et m’ont aidé avec mon français. Je trouve vraiment dommage que ces mots puisse nous mettre dans l’embarras d’une manière sexiste. Mais comme toi, je crois qu’être une femme est une source de fierté. Donc merci !

  • Bonjour Geraldine,
    formidable ! j’aime parler des mots.
    D’abord : Mila, merci pour le mot “doctorant(e)”, je l’ai trouve pour la premiere fois dans votre reponse.
    Et maintenant a vous Geraldine : quant a n.1, peut-on dire : “Merci, j’ai bien mange”?
    Et n. 4 : l’expression pour “lawyer” est “maître” (Me.). N’est-ce pas. Je sais qu’on ne dit pas “maitresse” a une avocate, mais le nom ‘entrepreneur’ en anglais, qu’est-ce q’on dit pour une ‘woman who is an entrepreneur’ ? Est-ce que c’est “entrepreneuse”, “entrepreneure”, ou “entrepreneur” ?
    Je me souviens de l’epoque ou on a commence a ecrire “auteure” et “ecrivaine” (ca fait longtemps…). Dans notre classe de Francais notre enseignante nous a plaisante, “Oh, ca! savez-vous, ces canadiens, ouf!” et tout le monde a eclate de rire.

    • Bonjour Z,
      1. Oui, doctorante est très commun maintenant.
      2. Oui. On peut dire “Merci, j’ai assez mangé”.
      3. Maître vaut pour un homme et une femme. On dit “entrepreneuse” ou “entrepreneur”.
      4. Oui ! Au début, ça fait rire puis ça rentre dans la vie courante. Youpi !

  • Merci pour ce video important et instructif. “Baiser” et “embrasser” ne sont pas pareils; “aventure” ne signifie pas “adventure” en anglais.

    • Tout à faire Emily! Et “une affaire” (it’s business) en français n’est pas “une liaison” (it’s sex). 🙂

  • Geraldine

    Comme toujours vous avez choisir un sujet tres utile pour nous. En plus il nous sauve de les erreurs. Toujours, on n’aime pas les attitudes sexiste, malheuresement ils existent encore dans autant des langues. Merci pour ces explications.

  • Merci! Très utile! Je suis au courant de certains de ceux-ci et je suis heureuse de connaître les autres!

  • Hi Geraldine,

    Nice video. I remeber when I lived in France for a few months, my flatmates, all girls, ocassionally shared with me the dark sides of French =), and I will never forget “allumeuse”. I would bring this up to get a laugh out of my French friends; of course I butchered the words with my pronounciation and accent but pas de soucis pour moi =).

  • J’ai passé un an d’études à Paris il y a … quelques ans. Heureusement, nos profs nous ont mis en garde de la plupart de ces expressions [surtout le problème avec “pleine”]. Mais quelques unes de ces “pièges de vocabulaire” sont nouveaux pour moi, alors, merci pour cette leçon. A cette époque, une de mes colocs américaines a découvert encore un autre piège un soir, quand elle est sortie avec sa soeur et quelques amis français. Un mec a sorti une cigarette et était en train de chercher une allumette. Ma camarade a demandé innocemment, “Tu veux que je t’allume?” Il a fait un double prise, si “double-take” se dit en français.
    Je trouve aussi que les anglophones ont souvent des embarras en essayant de traduire le sens innocent de nos mots “exciting” et “excited” en français ou en espagnol. Dire “je suis excité(e) de te voir” peut provoquer quelques “sourcils levés”!

  • can you please turn off the music in the background I cannot hear what you are saying
    really want to hear and understand what you are staying

    • the music doesn’t bother me. occasionally i also have trouble hearing, but i don’t think it’s because of the music which i consider an important part of the overall charm of cheraldine’s little videos, like the way she always makes them at the exact same time of day – four minutes past four (in the afternoon, i assume). check out the little clock on the end table on the left of the screen.

  • Géraldine, merci beaucoup pour votre courage en ayant fait cette vidéo.

    Est-ce que vous pensez que la discussion de la vidéo se réfléchis en societé aujourd’hui? C’est-à-dire, tout le monde les parlent avec beaucoup, beaucoup de soin, ou sans soin, ou il y a des mots qui se sont transformés en mots vulgaires?

    Si des mots “péjoratifs” utilisent en les conversations de tous les jours mais sans des intentions vulgaires (et spécialement sans seuls), est-ce que tout le monde sont assez mûrs de comprendre l’intention correcte, ou c’est plus facile (ou correct / necessaire socialement) de les totalement évitent?

    [Désolé pour mon français mauvais]

    • Bonjour Daniel,
      En effet, je pense que si les étrangers utilisent ces mots maladroitement, il n’y aura aucun problème.
      Avec Comme une Française, j’essaie de vous révéler le vrai sens populaire des mots et des expressions afin que vous en compreniez le sens actuel.

  • Salut, bon vidéo, mais il faut dire qu’il y a un mouvement pour changer quelques expressions. Quand je suis arrivée en France, je connaissais déjà le sens usuel de ces mots et je ne savais jamais comment dire que j’avais un chat et une chatte (oui, aujourd’hui j’utilise le mot! même si on m’a dit d’utiliser le mot “minette”) et cela me gênait. Mais je connais plusieurs femmes qui le revindiquent. Aussi, je suis doctorante et mes recherches portent sur les femmes dans la musique. Celles qui ont des postes de “maître de conf” et travaillent avec le même sujet demandent aujourd’hui d’être appelées “maîtresse de conférence”, même dans des colloques. Si on ne fait pas d’effort pour changer, les choses ne bougeront pas. Même comme étrangère je révindique aussi ces mots !

  • Merci pour cette vidéo importante, Géraldine. Je me souviens (même aujourd’hui avec gros embarras) d’un bon déjeuner en 2001 chez ma cousine française âgée. Elle m’a dit ‘Vous reprendrez du dessert ?’ et j’ai répondu ‘Non merci. Je suis pleine !’. Silence total ! Ma sœur a dû m’expliquer ce que j’avais dit. Mon visage est devenu rouge comme une tomate!

    • J’ai fait la même chose quand j’étais à l’université! J’ai dit à ma classe (un cours de français), après le déjeuner, “Oh…je suis pleine!” Ma prof, riant, a dit, “Uh…félicitations Mademoiselle….”

  • Merci Geraldine. Le video est drole et utile comme toujours! J’ai utilise le mot “chienne” chez le vétérinaire. Est-ce que j’ai fait une erreur? (peut-etre le vétérinaire etait trop gentil de m’en dire?)

    • Bonjour James,
      Dans ce contexte, c’est ok. 😀
      C’est (hélas) uniquement dans un contexte d’insulte qu’il prend un sens d’injure.

  • The difference between chiot and chiotte is another example. The latter is a shit house! This I found out some years ago when our lady puppy was inroduced to others; I was corrected within 24 hours.

    Another topic: surely one should speak french like a local, even with an accent, if like me one lives in SW France or Canada [my old country]. One does not have to necessarily speak like a Parisian.

    • Peut-etre tu a raison, parce que c’est plus normal a parler comme ça, mais si on parle comme une Parisienne ou un Parisien je pense serai au moin compréhensible pour tout le monde (en France, peut-etre pas en Quebec etc.).

      Désolé pour mon français. J’ai apprendre de quelques cours de soir et par parler aux gens au travail et cela, bien sur!

    • Bonjour Richard,

      Indeed, “les chiottes” is slang for “toilets” and not the feminine for a baby dog “un chiot”. 😀
      Thanks for sharing!

  • Double Your Frenchness

    Crash Course

    Enroll in in my free 10-lesson course that has helped thousands like you 2x their Everyday French in 10 days!

    Share this post!

    Share on facebook
    Share on google
    Share on twitter
    Share on linkedin
    >

    Download this lesson as a PDF!

    Please enter your name and email address to get the lesson as a free PDF!